Nous partageons ici quelques liens vers des documentations techniques et vidéos utiles.

De chez nos membres du réseau en Belgique, une série de petites astuces de mécanique vélo en vidéos produits par HeureuxCyclage.be

D'autres font aussi des sites intéressants comme TutoVelo ou bien par exemple une courte explication sur le remplacement d'une rustine. C'est un moyen rapide d'apprendre et de trouver des solutions.

L'atelier Vélo QdE a obtenu en janvier 2014 un subside de la Région Wallonne (DG02, Direction opérationnelle de la Mobilité), ce qui lui permet d'envisager des investissements dans le matériel, la formation des accompagnateurs et le local.

 

Question d'Equilibre asbl se réjouit de voir fin 2013 une petite équipe dynamique ouvrir une antenne du GRACQ - le groupement belge des Cyclistes au Quotidien - pour travailler avec les citoyens et citoyennes et les autorités communales sur les questions de mobilité douce et la promotion de l'usage quotidien du vélo.

Vous pouvez vous inscrire au GRACQ et contacter l'antenne locale par mail à l'adresse: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour Question d'Equilibre asbl qui travaille depuis plus de trois ans au retour du vélo à Arlon et les environs, c'est une grande nouvelle!

Le projet Question d'Equilibre est né en mars 2010 avec l'ouverture dans la région d'Arlon d'un atelier d'auto-réparation et de recyclage de vélos. Dans un premier temps, nous avons provisoirement exploité un atelier privé à Ell (L), ce qui nous a permis de travailler sur les vélos avec ceux qui le souhaitaient et de mieux cerner les besoins et contraintes liés à la mise en place du projet. Sur base de ces premières expériences, nous nous  sommes développés et transformés en une association sans but lucratif - asbl - au début de l'année 2011.

Avec le temps, nos ateliers s'enrichissent grâce aux multiples bénévoles qui les conduisent et la diversité de nos visiteurs réguliers ou pas....

Nous avions commencé et animons toujours les ateliers en répondant au mieux aux participants qui ont plus de facilité en français, en anglais, en espagnol ou en portugais et c'est bien adapté dans la région frontalière qui jouit d'une grande diversité. C'est la raison pour laquelle notre site web présente l'information dans plusieurs langues.

Dernièrement, avec l'arrivée de migrants et réfugiés qui viennent s'installer, nous avons eu l'occasion de compléter notre "offre" avec des ateliers en arabe. 

Il faut bien reconnaître encore que le néerlandais et l'allemand nous manquent cruellement! Si cela vous tente et que vous pouvez nous aider, vous êtes bienvenus.